G

Après avoir visionné les images, cliquez sur l’une d’entre-elles si vous souhaitez laisser un commentaire !

Conte illustré :
La Légende du pot fêlé.pps
LE POT FÊLÉ

Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.

Un des pots était fêlé, alors que l’autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d’eau. À la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé lui n’était plus qu’à moitié rempli d’eau.

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes, alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot et demi d’eau.

Bien sûr, le pot intact était très fier de ses accomplissements. Mais le pauvre pot fêlé lui avait honte de ses propres imperfections, et se sentait triste, car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

Après deux années de ce qu’il percevait comme un échec, il s’adressa un jour à la vieille dame, alors qu’ils étaient près du ruisseau. « J’ai honte de moi-même, parce que la fêlure sur mon côté laisse l’eau s’échapper tout le long du chemin lors du retour vers la maison. »

La vieille dame sourit : « As-tu remarqué qu’il y a des fleurs sur ton côté du chemin, et qu’il n’y en a pas de l’autre côté ? J’ai toujours su à propos de ta fêlure, donc j’ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin, et chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arrosais.

Pendant deux ans, j’ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n’aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison. »

Chacun de nous, avons nos propres manques, nos propres fêlures. Mais ce sont chacune de ces craques et chacun de ces manques qui rendent nos vies si enrichissantes à trouver ce qu’elle a de bon en elle.


Chanson en hommage aux personnes disparues citées dans ce blog

Paroles de la chanson
Ou te trouves-tu en ce moment ?
Juste dans mes rêves…
Tu me manques mais tu es toujours
À un battement d’cœur de moi
Je suis maintenant perdu sans toi
Je ne sais pas où tu es
Je continue de regarder, je continu d’espérer
Mais le temps nous sépare
Y a-t-il une façon pour que je puisse te trouver
Y a-t-il un signe que je devrais savoir
Y a-t-il une route que je devrais suivre
Pour te ramener à la maison ?
L’hiver se couche devant moi
Maintenant tu es si loin
Dans l’obscurité de mes rêveries
La lumière restera
Si je pouvais être proche de toi
Si je pouvais être ou tu te trouves
Si je pouvais parvenir à toi et te toucher
Et te ramener à la maison…
Y a-t-il une façon pour que je puisse te trouver
Y a-t-il un signe que je devrais savoir
Y a-t-il une route que je devrais suivre
Pour te ramener à la maison… à moi.



« Les mystères du cerveau humain »

Ci-dessous des exercices de stimulation…

1er exercice

lecture = lcetrue

Cuocuo

Si vuos pvueoz lrie ccei, vuos aevz asusi nu dôrle de cvreeau. Puveoz-vuos lrie ceci? Seleuemnt 56 porsnenes sur cnet en snot cpalabes. Je n’en cyoaris pas mes yuex que je sios cabaple de crpormdene ce que je liasis. Le povuoir phoémanénl du crveeau huamin. Soeln une rcheerche fiat à l’Unievristé de Cmabridge, il n’y a pas d’iromtpance sur l’odrre dnas luqeel les lerttes snot, la suele cohse imotprante est que la priremère et la derènire letrte du mot siot à la bnone palce. La raoisn est que le ceverau hmauin ne lit pas les mtos par letrte mias ptuôlt cmome un tuot. Étonannt !!!

Voir Solution »

Coucou
Si vous pouvez lire ceci, vous avez aussi un drôle de cerveau. Pouvez-vous lire ceci? Seulement 56 personnes sur cent en sont capables. Je n’en croyais pas mes yeux que je sois capable de comprendre ce que je lisais. Le pouvoir phénoménal du cerveau humain. Selon une recherche fait à l’université de Cambridge, il n’y a pas d’importance sur l’ordre dans lequel les lettres sont, la seule chose importante est que la première et la dernière lettre du mot soit à la bonne place. La raison est que le cerveau humain ne lit pas les mots par lettre mais plutôt comme un tout. Étonnant !!!


2ème exercice

Si tu réussis à lire les premiers mots, le cerveau déchiffre les autres !

??? UN B34U JOUR D’373,
J’37415 5UR L4 PL4G3 37 J3 R3G4RD415 D3UX J3UN35 F1LL35 JOU4N7 D4N5 L3 54BL3. 3LL35 CON57RU15413N7 UN CHÂ734U D3 54BL3, 4V3C 7OUR5, P4554G35 C4CH35 37 PON7-L3V15. 4LOR5 QU’3LL35 73RM1N413N7, UN3 V4GU3 357 4RR1V33 37 4 7OU7 D37RU17, R3DU154N7 L3 CH4734U 3N UN 745 D3 54BL3 37 D’3CUM3.J’41 CRU QU’4PR35 74N7 D’3FFOR7, L35 F1LL37735 COM3NÇ3R413N7 4 PL3UR3R, M415 4U CON7R41R3 3LL35 COURRUR3N7 5UR L4 PL4G3, R14N7 37 JOU4N7 37 COMM3NÇ3R3N7 4 CON57RU1R3 UN 4U7R3 CHÂ734U. J’41 COMPR15 QU3 J3 V3N415 D’4PPR3NDR3 UN3 GR4ND3 L3ÇON. NOU5 P455ON5 UN3 GR4ND3 P4R713 D3 NO7R3 V13 4 CON57RU1R3 D35 CHO535 M415 LOR5QU3 PLU5 74RD UN3 V4GU3 L35 D3MOL17, L35 53UL35 CHO535 QU1 R3573N7 5ON7 L’4M1713, L’4MOUR 37 L ’4FF3C71ON 37 L35 M41N5 D35 G3N5 QU1 5ON7 C4P4BL35 D3 NOU5 F41R3 5OUR1R3.

Voir Solution »

Un beau jour d’été

J’étais sur la plage et je regardais deux jeunes filles jouant dans le sable. Elles construisaient un château de sable, avec tours, passages cachés et pont-levis. Alors qu’elles terminaient, une vague est arrivée et a tout détruit, réduisant le château en un tas de sable et d’écume. J’ai cru qu’après tant d’effort, les fillettes commenceraient à pleurer, mais au contraire elles coururent sur la plage, riant et jouant et commencèrent à construire un autre château. J’ai compris que je venais d’apprendre une grande leçon. Nous passons une grande partie de notre vie à construire des choses mais lorsque plus tard une vague les démolit, les seules choses qui restent sont l’amitié, l’amour et l’affection et les mains des gens qui sont capable de nous faire sourire.


Ne prenez « pas plus de 3 à 4 secondes environ » pour lire ces petites phrases sur les trois colonnes ci-dessous :

Un accident Une gomme Une fois
au mois de dans la dans la
de mai la main la salle

Ce que vous avez lu, l’écrire sur une petite feuille de papier.
Ensuite, avant de regarder la solution, donnez-vous une estimation de 1 à 10 sur la certitude de ce que vous avez écrit.

Voir Solution »
Un accident Une gomme Une fois
au mois de dans la dans la
de mai la main la salle

Trouvez le cheval qui se cache dans l’image.


Document : Fascinant.PDF
Voir Solution »

Voir Solution »

Il y a une suite de chiffre 2, 3, 4, 5 et 6, donc il devait avoir 7 x 8 = 56 puis 8 x 9 = 72 et enfin le 9 x par 10 = 90
Ou : 2 x 3 puis 3 x 4 donc 4 x 5 et ainsi de suite… 5 x 6, 6 x 7, 7 par 8, 8 x 9 et donc 9 x 10 = 90.

Autre logique : Le premier résultat est 6 ( au 2ème 12 ), donc + 6 au 2ème résultat, (puis on ajoute 2 pour le 3ème (6+2=8) donc (12+8=20), ainsi de suite (8+2=10) donc 20+10 = 30, (10+2 =12) donc 30+12 =42, 6ème (12+2=14) donc 42+14= 56, (+16) pour 7ème résultat = 72 et (+18) pour le dernier, donc 9 = (72+18) = 90


— Pour Greta Thunberg, son autisme est un pouvoir.

La jeune activiste engagé pour le climat, explique avoir trouvé un sens et un but depuis le début de sa grève de l’école en faveur du climat. Greta Thunberg activiste suédoise, qui œuvre en faveur du climat, a fait de son engagement et de sa différence des moteurs. 

 Greta Thunberg #NatureNow

 

Pour me présenter : Je suis une personne dite « neuro-atypique », diagnostiqué asperger haut potentiel intellectuel « HPI ».

Condition neuro-développementale complexe du trouble du spectre de l’autisme, abréviation TSA.
Comme pour toute autre condition du spectre de l’autisme, ses caractéristiques peuvent varier « de léger à sévère » et peuvent changer au cours du développement de la personne, aussi bien en nature qu’en intensité et ce, même à l’âge adulte.

Vidéos :
« Neuro-atypique » ou « neurothypique »  – www.bilan-psychologique.com

 



   Pour ceux qui sont atteints du syndrome d’Asperger, plus communément appelé trouble du spectre de l’autisme « TSA ».
Ce n’est pas une maladie d’origine psychologique, c’est un autisme sans déficience intellectuelle ; « mais cependant ayant une perception cognitive, à part entier. »

Le TSA est un trouble du développement neurologique d’origine génétique … Ce trouble est la conséquence d’une anomalie de fonctionnement des centres cérébraux dont la fonction est de rassembler les informations de l’environnement, de les décoder et de réagir de façon adaptée, on se sent plus ou moins dispersé dans l’espace, déphasé dans le temps.
Une personne atteinte du TSA, se dénote par sa culture générale et son intérêt dans des domaines spécifiques dans lesquels il excelle.

Ce qui nous discrédite c’est d’avoir une vie presque normale. Presque ? ; oui, parce que l’on vit comme si les autres nous sont accessoires, et interprète l’amitié par l’intermédiaire du développement de l’empathie cognitive …

   Notre difficulté est sur le plan social. Et par conséquent, notre entourage nous perçoit involontairement comme étant peu réceptive, où autres, « ce qui est faut ».    Et donc, ce handicap est compensé par nos aptitudes dans des domaines explicites. Notre difficulté, démontre le fossé existant entre le langage savant et une conversation normale ; dont chacun voit les réactions de l’autre et peut les interpréter.
On perçoit cependant les autistes Asperger comme des gens hypers rationnels. Quelque chose comme (c’est quoi ton style ou ton genre) sur quoi faut-il se baser, pour dire de quel style ou de quel genre les gens ont ? Car ce n’est pas basé sur quelque chose de cohérent, donc la capacité de raisonner et d’analyser, serra inévitablement accaparée par quelque chose qui n’aura pas de sens.

Hypersensibilité émotionnelle et haut potentiel intellectuel : https://www.youtube.com/watch?v=AYh5LygPBs4
Hypersensible ou Haut Potentiel ? Les personnes surdouées sont souvent hypersensibles, les personnes hypersensibles ne sont pas forcément surdouées ! : https://www.youtube.com/watch?v=H_cy6QyJIU0

Je suis particulièrement sensible au « monde quantique », aux « intercommunications psychiques », aux « multiples mondes parallèles » – « multiculturels » – « interculturels » et « interindividuelles. » Cerrone – Supernature .//. 12: 40

—————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————   

États modifiés de la conscience

Extraits, de quelques paragraphes – d’une lettre écrite à une mère – malheureusement pervers narcissique –
.//… Je comprends que tu ne peux pas être consciente de ce qui se produisait dans la tête de ta fille, hormis les perspectives de son handicap, s’apparentant à ton vécu ! …
Pourtant dès le premier jour où tu as franchi ma porte avec ta fille Lisa, je l’ai accueilli avec autant de respect que j’en aurai eu pour n’importe quelle autre enfant. Et l’ayant ainsi vue, j’ai compris instinctivement de quoi elle endurait et je savais, ayant moi-même ce syndrome autistique ; que je pouvais lui venir en aide et lui apporter énormément de soutiens au-delà de ta perceptibilité …          P. S. : toutefois n’ayant pas les droits d’images sur Lisa, les photos ont été supprimées.
Le chakra du cœur s’ouvre l’hors qu’on a de la compassion … Et ayant ressenti ce sentiment particulier, lié aux émotions personnelles de ta fille ; de ce fait, ces aptitudes, ces tendances naturelles et ces états d’âme, on était pris en compte et guidé par cette dynamique innée.

 

Cependant, si ce lien n’avait pas eu lieu, ce serait ses critères personnels et amour-propre qui aurait été anéantis et ainsi ta fille n’aurait de toute évidence pas eu cette singulière affectivité envers moi. Et ayant respecté cette corrélation, ayant fait abstraction de son handicap, je ne faisais que répondre à ces attentes et ces besoins, sans arrière-pensée.

.//… Car le fait que tu pensais que ta fille n’avait pas une conscience propre de ces actes, était une absurdité. Et ayant pu m’adapter à sa sémiologie dans diverses situations ; j’ai constaté qu’elle souffrait énormément des attitudes et comportements ignorants de son entourage. Ayant été réceptif à cela, j’ai vue qu’elle était très lucide des circonstances auxquelles elle traversait.

Et bien qu’elle soit autiste non verbal, elle savait exprimer correctement ces humeurs selon ces besoins. Que ce soit de vouloir manger, se promener, ou autres circonstances ; et ainsi, quand elle était dans une situation de désappointement, ou une situation agréable, elle savait très clairement le manifester. . //… Regarde le regard de ta fille !… Puis compare …//…, tu comprendras que quand tu m’as dit qu’elle s’habitue à sa situation, pourquoi j’étais exacerbé d’entendre ça ! …

« Autre petit extrait de lettre :…//…, bien que je t’aie envoyé une vingtaine de mails te montrant que je réfutais tes actes répressifs envers moi. //… Ne souhaitant pas reconnaître les faits, tu n’as accepté aucunes compromissions, .//… il était absolument indéniable que tu ne te rendais pas compte de la véracité de tes propos. …//… »

« Petite parenthèse »
la perversion narcissique est un mécanisme de défense, d’une personne souffrant d’un trouble de l’altérité.           https://www.youtube.com/watch?v=K2_ksCaddAo
Elle ne peut qu’avoir un rapport à l’autre de façade et de paraître, et au fond d’elle, elle ait incapable d’avoir un véritable attachement et de véritable amour. Donc, elle s’adapte aux fonctionnements, aux enjeux de la relation et aux failles d’autrui. Et ainsi, elle dévalorise l’autre, car ce n’est que son unique moyen de projection, et cela touche tout son environnement, mais tout cela se passe à huis clos. Et c’est une triste réalité, dont on ne peut absolument rien y changer !…

 

Suite : …//…
Je m’en suis occupé de façon parapsychique afin de comprendre de quoi elle souffrait précisément, pour subvenir adéquatement à ces besoins en tant qu’entité à part entière, (sans intervenir sur son éducation), et lui redonner la dignité qui lui revient.
Et quand elle manifestait un tourment dont je savais la raison, et qu’elle souhaitait par pudeur, être seul, je lui apportais ma complaisance et de ce fait elle réalisait que j’étais en sa complicité, et elle comprenait. …//…


Ainsi au bout de quelque semaines que nous allions la récupérer ; ayant vu que son évolution allait au-delà de tes préjugés acquis, je t’en avais personnellement avisé ! Suite à cela, ressentant que ta fille pensait fortement à moi étant heureux de lui donner cette relation qui lui manquait. ( Désolé, mais il faut que tu entendes la vérité ), car dans cette supraconscience propre à l’autisme dont tu ne pouvais percevoir, je comprenais que ta fille souhaitait être dans l’acception et ainsi s’en remettre à moi …//…
…//… Sache que dans ses cognitions elle était totalement lucide et quand elle était chez moi elle ressentait de la quiétude et observait tout dans les moindres détails et touché à tout.

Et intriguée par l’étrangeté de mes deux tirelires, elle me les prenait et cherchait à savoir comment elles s’ouvraient ; je lui expliquais son fonctionnement et elle avait de bonnes interactions avec moi. …//…
Et ainsi, comme tu n’avais pas suffisamment pris conscience de tes digressions mentales, n’ayant pas souhaité abandonner ta propre fille, « alors que tu lui aies accordé ton assentiment, en lui indiquant en tapotant sur ta poitrine, qu’elle pouvait avoir mon affection. » J’ai préféré m’abstenir sur ce sujet, car tu n’as jamais su lui ouvrir ton cœur et sache que j’étais là pour t’aider également.
…//… 
Mais tu t’es sentie de plus en plus acculé dans tes propres retranchements insidieux sans rien t’apercevoir de tout cela. Et finalement, tu as fini par t’en excéder en le manifestant, prétextant, « propos injurieux et blessants pour se protéger… »
Et n’ayant eu aucune pudeur, tu te prétendais me donner des leçons à 61 ans, en te préservant de tes actes qui n’ont fait que de redonner à ta fille des circonstances plus aggravantes qu’elles ne l’ont étaient au paravent. Du fait qu’elle ne puisse pas parler, elle ne peut qu’accepter les aléatoires circonstances de ta vie, sans qu’elle puisse te donner son opinion ; du moment que tu gérais ta situation, dont Lisa ne te servait qu’uniquement de faire-valoir et qu’il en advienne qui pourra pour elle !…

Me souvenant du jour où nous marchions dans cette avenue pour prendre le tramway, et auquel tu te tenais à l’écart ; je comprends à présent dans quel monde tu étais. Mais ta fille ayant eu le cœur ouvert, vivait une relation saine et authentique avec moi ; et quand elle voulait me prendre la main avec ces doigts dont elle souhaitait entrelacer aux miens, je comprenais qu’elle souhaitait ressentir ce contact humain dont elle ne pouvait avoir venant de toi !…
Et bien que tu donnes ton acquiescement quand je te le faisais remarquer, tu ne te posais aucune question ; car ce n’était pour toi qu’une représentation abstraite, comme si ta Lisa n’avait pas de libre arbitre ou émotions significatives propre !…
…//…

Sur ce que je vous ai confié de ces très cours extraits…, rien de cela n’a été d’intention péjorative, à l’encontre de la mère ; mais il m’est semblé utile de vous faire part de ces quelques bribes d’une histoire très particulière, rien de plus …, et que vous compreniez que ce n’était pas moi qui étais remis en question, mais cette fille autiste non verbale, ne pouvant pas exprimer à sa mère, qu’elle aurait souhaité être plus auprès d’elle, tout comme elle le fut avec moi ! …


Ainsi je n’ai porté aucun jugement outrepassé que cela, si ce n’est de vouloir résoudre les raisons formelles du handicap dont elle avait, et auquel j’en étais également concerné ! … Et bien que j’aie eu réciproquement de l’affection pour sa mère, mais malheureusement dans cette relation toxique dont je vivais, elle n’a pas su en prendre conscience. De ce fait, Lisa est actuellement dans un internat adapter et en dehors de ça, elle vie dans une famille d’accueil. Et sa mère, cependant, ne là garde que deux weekends dans le mois.

( Image optionnelle ) 

Nos propres tourments liés à notre vécu, s’alimentent de notre aptitude intime à gérer nos pensées.
Et bien que des pensées négatives nous hantent à l’encontre notre volonté, elles nous créent également à l’insu de notre conscient, des troubles psychosomatiques nous faisant perdre le plaisir fondamental d’apprécier notre existence.

Dans la perversion narcissique, il y a la notion de narcissisme ; dû quelle s’attaque beaucoup au corps de l’autre et à son image. Leurs enfants sont leur faire-valoir de leur narcissisme. Ce sont des êtres qui ont une forme de psychose blanche.

Ils sont psychotiques ; la psychose est une maladie mentale grave qui provoque des troubles sévères tels que des pertes de contact avec la réalité, et avoir des idées irrationnelles, absurdes, où déraisonnables.

Ce sont « des autistes de l’affect », mais ça ne se voit pas. « Pourquoi une psychose blanche ? » Car cela n’apparaît pas, ça ne se voit pas. Parce qu’ils n’ont pas d’émotions. « Ils n’ont des émotions, mais que pour eux-mêmes. »
En ce qui concerne les enfants, ils grandissent d’une manière assez difficile et avec peu d’affections. « Il faut souligner que cette pathologie se conjugue également au masculin. » Une mère perverse, c’est encore plus douloureux, car les mères perverses peuvent totalement détruire leurs enfants, sans qu’elles s’en rendent compte. Les enfants sont donc élevés dans un climat d’insécurité affective, et également de culpabilité ; car c’est toujours de leur faute si ça ne fonctionne pas.
– Là où : le ou la perverse narcissique ne se sent pas responsable, c’est que ce sont toujours les autres qui sont fautifs.
– Sur le mécanisme de défense des personnes perverses narcissiques :
« les mécanismes de défense sont récurrents, et sont identiques d’une personne à l’autre ». Et une perverse narcissique, est une personne qui s’est structuré autour de ces mécanismes-là, et qui ne peut pas fonctionner autrement. C’est-à-dire que, s’il, où elle, arrêtait de fonctionner au travers de ces mécanismes narcissiques, il, où elle s’effondrerait et perdrait la personnalité dont elle s’est forgée.


Comment identifier un, ou une amie toxique : https://www.youtube.com/watch?v=TslJ1Ww-XN8     https://www.youtube.com/watch?v=cKYwWcjMZGQ
Les 4 choses inutiles face à, un ou une, pervers narcissique : https://www.youtube.com/watch?v=GX1EbNxHtZI


Powered by WordPress
Défiler vers le haut